Pour qui, pour quoi, pourquoi et pourquoi pas ? 4 questions pour rester focalisé.

Pour qui, pour quoi, pourquoi et pourquoi pas ? 4 questions pour rester focalisé.

« …ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu. » Hébreux 12.2 LSG

D’après Tony Robbins, 95% des gens qui prennent des résolutions au
nouvel an ne les suivent jamais. Une des raisons en serait que la plupart des gens ne comprennent pas le processus pour produire des résultats
durables. En effet, si l’effervescence des vœux peut vous pousser à prendre les premières actions, rien ne garantit que vous allez persévérer quand le découragement et autres raisons d’abandonner vont surgir. Car, comme le dit John Maxwell, la motivation vous fait partir, mais la discipline vous fait tenir.

Pour y faire face, mon astuce consiste à demeurer focalisé sur l’objectif. Mais attention, quand je parle de l’objectif, il ne faut pas confondre avec l’activité en réalité. Tant que je pense activité, je ne verrai que l’effort à fournir et la douleur à ressentir. Je serai donc plus susceptible d’abandonner avant même d’avoir commencé.

Au contraire, je pense toujours résultat final, récompense: sensation, satisfaction, plénitude, bien-être, bonheur, plaisir, accomplissement, etc. En effet, mon objectif doit être de ressentir une joie, et non juste d’observer une loi. C’est ainsi que je pourrai porter et supporter n’importe quelle croix.

Dans le tableau ci-dessous, je vous présente la différence que je fais entre l’objectif que je veux atteindre, et l’activité que je devrais mener à cette fin.

ACTIVITE OBJECTIF
Est un moyen Est une fin
Est un chemin Est une destination
M’épuise M’aiguise
Source de transpiration Source d’inspiration
Est un prix à payer Est un prix à gagner
Renvoie à la souffrance Renvoie à la récompense
Est une opération Est un résultat

Au regard de ce qu’un objectif représente pour moi, je dois maintenant me poser quatre questions : pour qui, pour quoi, et pourquoi appliquer les résolutions que j’ai prises, et pourquoi pas les appliquer.  Pour cela, je considère par exemple mon objectif majeur. Je l’écris en grand sur une feuille. Puis je trace en dessous, un tableau à quatre colonnes. Dans la première colonne, j’écris les « pour qui’s ». Il s’agit de tous ceux pour qui je tiens à atteindre cet objectif et appliquer cette résolution : ceux que je veux rendre fiers de moi (ma famille, mes amis etc.), ceux que je veux inspirer (mes fans, mes lecteurs, etc.),  et ceux à qui je dois rendre des comptes (Dieu, ma hiérarchie, etc.). Dans la deuxième, j’inscris les « pour quoi », c’est-à-dire tous les avantages et les bénéfices liés à l’atteinte de cet objectif. Dans la troisième colonne, je mentionne les « pourquoi’s ». Il s’agit des causes immédiates qui m’ont poussé à prendre ces résolutions. L’idée est de toujours mettre en évidence ce qui d’une part me pousse à l’action,  et d’autre part ce qui me sert d’attraction. C’est donc fort de toute cette motivation et de toute cette détermination, qu’enfin je renseigne la dernière colonne, celle des « pourquoi pas » que je divise en deux. Là, il est question non seulement des risques et de ce que je perdrais à ne pas suivre mes résolutions, mais aussi, les raisons pour lesquelles je serais tenté de ne pas le faire. L’objectif recherché est à la fin, de comparer les deux alternatives, et de faire naturellement pencher mon âme vers la plus avantageuse pour elle.

En affichant la feuille de papier quelque part où je peux la lire chaque matin, je suis sûr de rester focalisé pour l’atteinte de mes objectifs et l’application de mes résolutions.

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mon article préféré est celui-ci.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.